Du simple repas au plus grand restaurant, toutes les tables recherchent ses tomates. Eric PEDEBAS est un passionné ,un maitre de la tomatologie. Dans sa serre de 4.000m² du sud de la France, il cultive à l’ancienne des centaines de variétés sélectionnées essentiellement pour leur esthétique, leur goût et leur saveur. Loin des tomates insipides des supermarchés d’aujourd’hui, les siennes honorent la saveur originelle de ce fruit que tout le monde connait. Pour vous mettre en appétit, voici l’histoire de cette petite boule rouge qui est devenue au fil du temps le parfait symbole du repas d’été entre amis, bien à l’ombre du figuier qui surplombe la cour ensoleillée.

 

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

 

Pourquoi rendre une petite visite chez le tomatologue ?

Vous trouverez chez le tomatologue un choix de variétés hautes en couleurs (rouges, roses, violettes, vertes, jaunes, blanches, bigarrées…) et de toutes les formes (grosses, petites, rondes, ovales, longues, aplaties…). C’est certainement le fruit le plus représentatif de la biodiversité variétale d’une espèce cultivée. En effet, il existe plus de 15.000 variétés de l’espèce Lypersicon esculentum.

Attardons nous un peu sur la variété Moya, plutôt rare à trouver, dont voici une description issue du site LeTomatologueplutôt alléchante:

Fruit rouge de 300 à 600 grammes de moyenne, mais certaines peuvent passer le kg. Chair de bœuf. Peu de graines. Variété originaire d’Espagne largement cultivée par les colons en Algérie et au Maroc. Les grands chefs l’affectionnent particulièrement car son goût est parfait, une texture ferme et moelleuse en  même temps, une couleur d’un rouge profond. Extraordinaire !  Goûter la, on en reparle après !

Cette variété est d’ailleurs déclinée en Moyajaune, verte et noire quise sont créés toutes seules par hybridation naturelle dans la serre.

 

 

Les plants des différentes variétés de tomates sélectionnées et semés par le tomatologue lui-même, sont disponibles dès le mois de mars à la pépinière de Maurin-Lattes (tout près de Montpellier). Les tomates quand à elles sont vendues qu’à partir de fin juin, lorsque justement elles auront développées tout leur potentiel gustatif – contrairement aux tomates industrielles, sélectionnées pour leur résistance au transport. Mais vous pouvez également profiter de la cueillette dans votre jardin et acheter des plants sur son site internet à partir du mois d’avril. Ils seront livrés directement chez vous. Si vous continuez à les bichonner, ils sauront trouver leur place dans votre potager entre le basilic, les capucines et les d’œillets d’Inde. Ces plantes compagnes protègeront vos pieds de tomates des insectes ravageurs et décoreront votre assiette avec raffinement. Il ne vous reste plus qu’à faire preuve d’imagination pour épater vos convives avec les saveurs d’antan retrouvées.

 

Pour en savoir plus

http://tomatologue.free.fr/

http://tomatologue.eu/

http://ventmarin.free.fr/passion_tomates/passion_tomate.htm