La mystérieuses légende de OG Kush ….ce que OG représente reste sans réponse !

l’OG kush a acquis une réputation mythique et est devenu l’une des souches les plus recherchées en Californie. Bien que très populaire dans les dispensaires, et malgré une demande extrêmement élevée, les prix restent élevés eux aussi.

Malgré cet inconvénient OG Kush reste un strain très demandé.

Seeds mag a pu le vérifier lors de ses visites dans les diffèrent dispensaires de los Angeles ou le strain OG kush fait souvent partie des plus chers.

Bien que de nombreux sites Web et dispensaires placent l’ OG Kush dans la famille indica . D’autres en l’occurrence soutiennent que la souche est en fait une sativa, ou une sorte d’hybride à dominante Sativa .

Considérant que la génétique de cette variété est quasi inconnue ou provient de purs mythes. La seule chose dont on est sur, est que la plupart des différents phénotypes d’OG sont des phénotypes de la plante originale d’OG Kush et date des années 90.

 Rappelons q’un phénotype est simplement une différence dans l’apparence physique extérieure de la plante. Cela comprend : les atomes, les molécules, les structures cellulaires, le métabolisme et, fondamentalement, tout ce qui est une fonction ou un comportement chez une plante (différentes odeurs, goûts et effets).

 Il y a en substance, une quantité infinie de phénotypes de chanvre au-delà de sativa et indica. Lorsque vous examinez différents types d’indicas purs, il existe des différences évidentes dans les traits de chaque souche.

 Cela signifie que deux graines différentes de la même plante mère (même génotype) peuvent avoir une variation significative dans les plantes résultantes (phénotype). On pense que cela se produit dans certaines plantes hybrides parce que le gène sativa est récessif.

 Une plante avec un croisement 60/40 en faveur de la sativa peut produire des graines avec une dominance des traits indica,.

Bien que les gens les classent modestement comme des «hybrides», d’autres pensent que ces phénotypes sont beaucoup plus complexes et méritent une catégorisation plus précise à l’avenir.

Donc, certains breeders considere la OG Kush comme une indica, avec un arbre généalogique issu de Chemdawg (Chemdawg x [Lemon Thai x old world Paki Kush]).

Cependant, une autre école soutient que l’OG Kush est simplement un phénotype de Chemdawg qui est le résultat d’années de stabilisation.

Le breeder « Kailua Kid »de la Sierra Seed Company pense que vers la fin 1993, un producteur du nord de la Californie a mis la main sur la fameuse souche Chemdawg.

«  ce strain aurait ensuite été partagé avec un autre cultivateur de Sunset Beach qui l’ aurait croisé avec un mâle : «l’ingrédient secret».

Ce mâle était un croisement de « Lemon thaï » et d’une « oldworld Paki Kush » (peut-être d’où vient le «Kush»), un mélange idéal et la naissance de la « Chemdawg »., qui devient très populaire a los Angeles dés 1995 .

Une légende urbaine raconte : que le cultivateur original de la nouvelle souche était sur le point d’allumer sa pipe pendant qu’un autre cultivateur lui expliquait que ce qu’il était sur le point de gouter était «extrêmement bon car cultivé  « en montagne ».

Après inspection, le cultivateur originel aurait détecté le parfum reconnaissable de sa propre récolte et corrigé le voleur en disant:

«Cette Kush n’est pas cultivé en montagne, mais devant l’ Ocean, mec !»

(This Kush isn’t mountain grown, its Ocean Grown Kush, Man!”)

À partir de ce moment-là, le nom Ocean Grown Kush aurait été repris et aurait été raccourci à OG Kush au fil du temps.

Quand le producteur originaire a fui le pays en 1996, il aurait laissé des clones de son OG à ses amis cultivateurs de Downey, en Californie.

Ces phénotypes auraient ensuite été cultivés à « San Fernando Valley » et « Orange County » sous le nom de « SFV OG » et « Larry OG ».

« SFV OG » est similaire au phénotype original, mais est connu pour posséder plus d’attributs Sativa.

« Larry OG »est un phénotype issu de la « SFV « et de l’original « OG Kush ».

Ce même groupe de producteurs est connu pour être les créateurs de la version originale  de « West Coast Dog » et de l’original «Bubba Kush ».

Il y a un certain nombre d’autres théories sur les origines d’OG Kush et la signification de «OG» :

Certains croient que le «OG» est un mémorial à OverGrown.com, qui était le plus grand site de culture de cannabis au monde jusqu’en 2006, date à laquelle ils ont été fermé par la police canadienne pour «distribuer illégalement des semences».

D’autres croient que «OG» signifie «Original Gangster», qui était une souche de la vallée de San Fernando à Los Angeles.

La génétique spécifique de OG Kush restera probablement un mystère à jamais, et honnêtement, ca nous va bien !

Sa réputation mystérieuse le rend encore plus intéressante ; comme un fruit défendu. Cependant, peu importe ses origines, OG Kush sera toujours le choix numero un outre atlantique.

( Article paru sur SEEDS MAG Edition papier (Hiver2018)