Patrick Edlinger, né à Dax dans les Landes, est un grimpeur réputé pour ses ascensions en solo intégral. Il est un des pionniers de l’escalade libre de haut niveau que ce soit pour l’escalade à vue, après travail et en compétition. Il a été dans les années 1980 la première figure médiatique de la discipline en France.
En 1982, il fait connaître l’escalade au grand public grâce aux documentaires de Jean-Paul Janssen diffusés dans le monde entier : La Vie au bout des doigts et Opéra Vertical. Il y escalade en libre et, pour partie, en solo intégral, des voies des fameux sites de Buoux (Lubéron) et des gorges du Verdon.
Edlinger y expose une philosophie de l’escalade où se mêlent hédonisme, respect et amour de la nature, dépassement de soi (physique et moral) et goût du risque. Cette façon de vivre alliée à son physique d’éphèbe (cheveux blonds et longs tenu par un bandeau, musculature fine et sèche) marqueront de manière profonde le public.
En 1995, il est victime d’un grave accident en falaise. Il se retire alors du haut niveau de l’escalade, mais continue à grimper dans le 8e degré pour le plaisir. Il a cessé la pratique du solo à la naissance de son premier enfant. (Extrait de wikipedia)
Patrick est décédé le 16 novembre 2012 chez lui à La Palud-sur-Verdon laissant de très nombreux grimpeurs qu’il a su inspirer un peu orphelins.

Le film sur patrick Edlinger : l extraterrestre de la grimpe, la légende absolue.

La Vie Au Bout Des Doigts

 

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept