Que ce soit en matière de skate, de BMX, de surf ou de génétiques cannabiques : les usa et plus particulièrement la Californie mènent et ont souvent menés la danse !

Si il semble que l ‘Europe ai été à un moment donné novatrice en matière de génétiques cannabiques et de découvertes de nouvelles variétés.

Vous allez voir que nos ’brooo Américains’ sont à l’origine de beaucoup de choses.

 

Replongeons un chouya dans le passé :

Le cannabis commence à se développer dans les années 7O ‘s, les premiers croisements commencent à voir le jour aux usa. Ils se font généralement sur base d’indicas ramenées par les hypees et autres travellers d’Afghanistan ou du Pakistan et de souches Mexicaines ou Sud Américaines importées.

 

C’est la naissance d’une première variété qui deviendra une véritable star : la skunk !

La toute première Skunk commercialisée sous le Nick Name de Skunk #1 est issue d’une sélection et du croisent d’une souche d ‘ Acapulco Gold ( land race connue pour sa resistance à presque tout , à sa faculté d’adaptation aux différents climats et biotopes et à ses productions  super généreuses ) avec une petite plante Afghan à floraison super rapide.

Ce travail est l’œuvre du crew californien ‘ Sacred Seeds ‘ et du mythique breeder ‘Sam the  skunkman’ Alias David Watson.

La skunk a réellement explosée dans les 80’S quand the skunkman à déménagé de chez l’oncle Sam pour se réfugier en Hollande.

Il débarque à Amsterdam les valises pleines de graines et ouvre « The Cultivator Choice » où de nombreux cultivateurs Hollandais et européens ont acquis des lots de semences. (D’origine américaine !)

L’histoire voudrait que le Maestro du breeding Nevil Schoenmaker (à l’époque boss de la banque de semences « The Seeds ») ai acheté un lot de skunks qu’il a sélectionné , travaillé et commercialisé plus tard sous le nom de skunk#1 de la banque « sensi seeds » (anciennement The Seed Bank).

Photo de Neville Schoenmakers

 

 

La skunk a eut le succès qu’on lui connaît est si elle a était très à la mode en France dans les 90 ‘s, elle reste un encore un Strain INDEMODABLE partout dans le monde.

Elle a donné naissance à une quantité innombrable d’hybrides stars ou underground. ( Cheese , Hawai Skunk ,Super skunk  …)

Qu’on se le dise La fameuse skunk  dites ‘’hollandaise ‘’ est en fait MADE In USA génétiquement parlant ! L’efficacité  du ‘business à l’hollandaise’ marié aux talents de Nevil ont fait le reste du job  .

 

Et l’histoire se répète les amis :

A la même époque des cultivateurs de la région de Santa Cruz en Californie qui sévissaient sous le sobriquet de ‘Haze Brothers se spécialisent dans le croisement de souches purement sativa issues du stock du même Sam the skunkman !Ils travaillent et sélectionnent des clones issus d’un savant mélange de sativa Mexicaines, Colombiennes et Indiennes !

La Haze était née !

Encore une foi ; les petites pépites sativas des Haze Brother traversent l’atlantique dans les bagages de Sam the skunkman.Nevil en récupère et les travail avec amour pour donner vie aux meilleurs sélections de Haze originales et d’hybrides, dont les stars :

Notherlight 5 Haze, mais aussi la Silver Haze, Neville Haze, ou encore la célèbre jack Herer qui est elle aussi on le rappel un Hybride Haze !!!

 

Vous l’avez compris : si les strains Américain sont très à la mode aujourd’hui en Europe ce n’est qu’un juste retour des choses !Nous leur devons en grande partie les graines qui ont permis la création de nombreuses souches ‘ ‘Européennes’ très connues.

Et nous allons le voir ; ils sont encore et toujours les maitres de jeux en matière de nouvelles génétiques.La légalisation dans certain état dont la Californie ayant mis en lumière et augmenté le phénomène.

Si certaines créations européennes ont aussi marquées l’histoire de la génétique cannabique ces dernières années comme l ‘Amnésia ou la Critical ou plus récemment l’extraordinaire French cookie creation du breeder Français Julien pour  la banque de graine hollandaise TH Seeds .

Mais comment ne pas citer les poids lourds américains:

Og Kush, Chemdog, Trainwerk, Grand Daddy Purple ,

GG#4 (originalement ‘Gorilla glue’4 mais tellement contrefaite que ‘’GG Strain’ à du la renommer et déposer le nom).

Girl Scoot cookie qui a été recroisé à toutes les sauces :

il existe des : ‘cookies  X  « Tout et n’importe quoi » .

‘‘On me dit dans l’oreillette que la ‘’Cookie Purple Carbonara Haze Auto + CBD on the Rocks ’ était sur le point de voir le jour !

Plus sérieusement, depuis quelques années ces variétés sont devenues des souches incontournables ou les souches à l ‘origine des hybrides qui raflent toutes les Cups ou presque.

Plus récemment les variétés « New Sckool  » qui font  le plus parler d’elles sont encore et toujours d’origine Usa  :comme les fameuses Gelato, ou Banana Sherbert création californienne de chez Cookie Farm Génétiques.

l’ ‘incontournable ‘Zkittlez ’ ce savant mélange sur base de Grape Ape et de Grapefruit croisés avec une autre souche secrète :Une co production des crews californiens 3rd Gen Family et Terp Hogz.

Pink Lemonade de Tar Hill Family Farms (1 er prix pro /indoor de l Emerald 2018), cheese cake , ou Chili Verde   de JD Lee (( 1 er prix perso /indoor de l Emerald 2018 )

Sans oublier les excellents breeders et banques de graines Européens et le superbe travail effectué en Hollande, Espagne, Angleterre et ailleurs.Ni les années de recherches et de sélections menées par des crews comme Strain Hunter avec des figures incontournable et inoubliables comme l’un de ses fondateurs Franco Loja  .

 

Nous avons voulu rendre à César ce qui est à César en rappelant les origines de certaines de nos variétés stars.

En 2019 : Les souches américaines ne sont pas ’’ à la mode’’ : elles font la mode.